Projets

Site: CESL Notre-Dame des Champs
Cours: CESL Notre-Dame des Champs
Livre: Projets
Imprimé par:
Date: mercredi 21 août 2019, 18:48

Description

Quelques uns parmi les nombreux projets qui font battre le coeur de notre école.

Education aux valeurs chrétiennes

Ces pages décrivent les projets qui cherchent à développer les valeurs chrétiennes auprès de nos élèves.

 Retraite

La retraite proposée aux élèves prend toute sa valeur en cinquième année car elle s’imbrique dans toutes les activités organisées sur le choix des projets futurs (choix des études, d’un métier, de ce que j’ai envie que ma vie soit dans 2, 5, 10 ans). Différentes formules ont déjà été proposées. La dernière en date se base sur le choix entre une retraite sociale et une retraite spirituelle. Les deux grandes optiques proposées (intériorité ou service) ont un projet commun : permettre à chacun de vivre une expérience humaine et spirituelle de qualité où les notions de connaissance de soi, d’ouverture à l’autre et d’engagement sont mises en évidence. Choisir une retraite sociale, c’est s’engager à l’ouverture aux autres, à leurs différences et leurs difficultés. Choisir une retraite spirituelle c’est choisir aussi l’ouverture aux autres mais avec la possibilité de découvrir un espace intérieur plus profond où Dieu veut vivre une relation avec moi. Les deux retraites apprendront à mieux se connaître soi-même et à reconnaître ses propres limites. Elles se déroulent sur trois jours d’école.

Pour les retraites sociales, les élèves, par groupe de deux, se rendent dans un centre ‘social’ (écoles maternelles, resto du cœur ou restaurant social, compagnons déménageurs, centres pour personnes handicapées, Irsa, une halte garderie, les Petits Riens, association d’alphabétisation des femmes, Povorelo, la poudrière, ...) et rendent service de 8h 30 jusque 17h selon l’endroit. Les contacts et rencontres avec les personnes dépendent de chaque lieu et des activités proposées.

Pour les retraites spirituelles, les élèves, par groupe de dix, se retirent dans un monastère ou lieu de retraite. L’animation est prise en charge par des personnes du lieu ou par un enseignant qui les accompagne. Les élèves séjournent sur place pendant trois jours. Une rencontre avec les frères ou les sœurs de la communauté est organisée afin que les élèves puissent découvrir le choix d’une vie entièrement consacrée à Dieu.

Contact: Mme Sallets

Public-cible: Eleves de 5ème

Iles de Paix ... de quoi s'agit-il ?

Iles de Paix est une ONG fondée en 1962 par le Père Dominique Pire, prix Nobel de la Paix, visant à faire de la coopération responsable, fondée sur le principe du self help – Aider des populations rurales de pays pauvres à améliorer elles-mêmes de manière durable leurs conditions de vie

Quels sont ses objectifs ?

Iles de Paix appuie, le temps nécessaire, la population d'une zone délimitée dans ses efforts d'amélioration de son niveau de vie, en insistant sur un renforcement préalable de la sécurité alimentaire et sur la valorisation des ressources naturelles locales.

Le deuxième grand objectif d'Iles de Paix est de renforcer les compétences et capacités des populations partenaires à s'organiser en tant qu'acteurs de leur développement.

Ce but atteint, Iles de Paix peut alors se retirer tout en assurant l’appui et la guidance indispensables à distance pour permettre au projet de devenir totalement autonome le plus rapidement possible. Elle compte sur l’effet tache d’huile de ces réalisations.

Quel partenariat entre notre école et Iles de Paix ?


Depuis de nombreuses années, Notre-Dame des Champs participe à la campagne du mois de janvier en vendant des modules ou des cartes postales dont le produit de la vente est destiné à financer les projets de l’ONG.

Iles de Paix et le projet pédagogique de NDC sont des démarches cousines. Elles ont en commun une pédagogie de l’appropriation active des compétences et des savoirs, un investissement à long terme, le souci du développement durable, une ouverture au monde, un respect de la dignité de chaque être humain, une éducation à la responsabilité et à la solidarité vis-à-vis des plus démunis.

Comment procédons-nous ?

Chaque année, une animation par un membre d’Iles de Paix a lieu dans les classes dans le but d’informer et de motiver les élèves. Pour aider les professeurs de Religion, de Formation géographique et sociale et d’autres cours, des DVD de qualité, des fiches de préparations de cours et du matériel d’exposition sont mis à leur disposition.

L’ONG propose aussi une formation approfondie au développement pour les aînés du secondaire. En 2007 et en 2010, une trentaine d’élèves et 3 professeurs, préalablement formés par Iles de Paix et assumant eux-mêmes les frais de leur voyage, sont partis douze jours au Burkina Faso pour y visiter des projets Iles de Paix en cours, aller à la rencontre des Burkinabés et témoigner ensuite de leur expérience et de leurs découvertes.

Pour en savoir plus sur Iles de Paix : www.ilesdepaix.org/

Depuis septembre 2012, les écoles sont tenues d’aborder l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle.  Nous n’avons pas attendu cette obligation pour aborder ces thèmes.

Depuis 2009, nous collaborons avec le groupe "Croissance" pour aborder  la question de la relation affective et sexuelle avec les élèves de cinquième secondaire. Cette réflexion fait suite à celle qui avait été menée en deuxième secondaire avec le Centre de Planning familial d'Uccle.  Cette rencontre avec le groupe "Croissance" renvoie au cours de biologie où les élèves voient le système reproducteur.

L’organisation de la matinée se passe en deux temps.  Un premier temps où les filles et les garçons d’une même classe vivent un moment séparé d’enseignement et de questions/réponses avec une personne de l’association.  Les élèves ont dû, au préalable, écrire leurs différents questionnements sur le sujet.  Dans un second temps, ils assistent tous ensemble au témoignage d’un couple marié depuis de nombreuses années.  Ce couple leur fait découvrir comment, au fil des années, ils ont dû affronter les difficultés de la vie relationnelle et familiale mais aussi comment ils ont pu accueillir toutes les joies d’une vie de couple.  Les élèves apprécient grandement ce témoignage.

Chaque personne est un être qui désire aimer et être aimé.  A travers la rencontre avec le groupe "Croissance", nous essayons d’apporter une petite goutte d’eau à la construction affective et relationnelle de nos élèves.

Contact: Mme Sallets

Public-cible: Elèves de 5èmes

Dans le cadre de l’ouverture à la citoyenneté, depuis plusieurs années l’école organise une collecte de sang.  Elle a pour but de sensibiliser les élèves à un don gratuit de leur sang qui peut sauver une vie ou guérir quelqu’un.  Tôt ou tard, quand nos élèves quittent l’école et arrivent sur des sites universitaires ou de hautes écoles, on leur propose de donner leur sang.

Si nous avons décidé de l’organiser à l’école, c’est pour leur permettre de découvrir ce que c’est et de vivre ce don dans un cadre rassurant qui est leur école.  Par la suite, ils accepteront plus facilement de donner leur sang dans un cadre plus large. Seuls les élèves majeurs peuvent donner leur sang mais ceux qui ne peuvent pas encore le donner y sont réceptifs.

Cette collecte de sang est également proposée aux parents et enseignants.  Ce qui rend à cette matinée un côté particulier où élèves, parents et professeurs se retrouvent côte à côte une aiguille dans le bras pour un acte citoyen.

Contact: Mme Sallets

Public-cible: Elèves, parents, professeurs.

Parrainage 1ère 6ème

Lors de la rentrée de septembre les élèves des classes de première sont accueillis par les rhétoriciens. Chaque élève de sixième est le parrain d’un ou deux élèves de première.

Les élèves se rencontrent d’abord lors d’activités sportives ludiques.

En cours d’année, ils ont l’occasion de se retrouver lors d’une célébration eucharistique qui a été préparée conjointement.

Traditionnellement, cette célébration se termine par la remise d’un arbre, cadeau des aînés au plus jeunes. Cet arbre est replanté dans le jardin de l’école.

En cours d’année, chaque fois que cela est possible, le parrainage est « réactivé » au cours de petits déjeuners, d’une marche parrainée, de collecte de jouets, des restos du cœur, de la fête de saint Nicolas, du carnaval,…

 Le parrainage contribue à intégrer les élèves de première dans une grande école qui compte plus de 1000 élèves. Il se veut être la source d’un esprit d’école et de solidarité entre nos élèves.

Contact: coordinateur du groupe 1: M. Moulart et coordinatrice du groupe 6 : Mme Crowet

Dans le cadre des cours d'histoire et de FGS des classes terminales, l'éducation à la citoyenneté est abordée

  • Dans le cadre de la journée du souvenir : rencontre avec des témoins des camps d'extermination, visite du musée de Flanders Fields à Ypres.
  • par l'organisation de conférences intra-muros sur divers conflits géopolitiques et dans le cadre de la préparation aux élections.

groupe de contact: J. Anciaux, N. Hafner, C.A. Vandenschrick

Destination Europe

La citoyenneté de nos jeunes s’inscrit aujourd’hui dans le cadre de l’Europe.

Les cours de formation géographique et sociale informent les élèves sur la construction européenne, l’organisation de l’Union Européenne, ses missions, ses rôles à différents niveaux.

Ces cours se complètent, selon les années, par des visites du Parlement Européen, des rencontres avec des députés européens, des participations à des séances parlementaires dont les élèves sont acteurs, un rallye dans le quartier européen de Bruxelles,…

Ces activités permettent aux élèves d’avoir une vision plus concrète de l’Europe et de communiquer avec des jeunes sur des sujets d’actualité européenne.

Contact: Mme Crowet

L’Ecoteam, qu’est-ce que c’est ? C’est un groupe d’élèves de tous âges (de la première à la rhéto) et encadré par des professeurs qui se réunit un midi par semaine au local 139 de 13h à 14h pour proposer des actions de sensibilisation, des plans qui pourraient aider tout un chacun à avoir un comportement plus respectueux de notre environnement. Il s’agit de la première année de fonctionnement de l’Ecoteam donc l’accent est mis sur la constitution du groupe et sur quelques actions ciblées dont les 5 actions proposées par l’asbl Green dans le cadre de l’action « Effet de jeunes contre effet de serre »


Organisation de 5 journées à thème, pour lutter contre l’effet de serre :

  • Action « croque ta pomme » en octobre
  • Action « Récup’attitude » en novembre
  • Action « Gros pull » en février
  • Action « Eau secours » en mars
  • Action « Bouger CO2 léger » en avril

groupe de contact : M. De Ryck, V. Bortoluzzi, V. Vanbussel, C. Raemdonck, D. Heneffe, M. Walczak, L. Cornut, B. Bondas, C. Rosseeuw, A. Vossen, et l’ASBL Green.

Le projet JEEP

Dans le cadre de la réflexion sur leur projet d’avenir, nos élèves de sixième sont inscrits au projet « JEEP » (Jeunes, Ecole, Emploi, tout un Programme) en collaboration avec la Mission Locale pour l’emploi de Forest.

Ce projet  vise trois buts :

  • Stimuler la maturation des choix d’études et des choix professionnels 
  • Comprendre le marché de l’emploi
  • Comprendre le monde du travail
Concrètement, nos élèves suivent 3 jours de séminaires sur chacune de ces thématiques.

Ils y abordent des sujets très classiques inhérents à la construction d’un projet d’avenir : la connaissance de soi au travers de questions comme : quels sont mes goûts, mes besoins, comment puis-je me situer par rapport aux valeurs véhiculées par et dans la société, quel type d’intelligence est le mien ?....

De manière moins classique, les élèves sont sensibilisés à leur rapport à l’argent : comment réaliser un budget ? Comment comprendre le système de l’ONSS ?

Enfin, avant que des choix ne soient réellement posés, ce projet amène la réflexion des jeunes sur le monde du travail et  la recherche d’un emploi : qu’est-ce qu’un CV efficace, simuler un entretien d’embauche, comment communiquer de façon efficace…

JEEP inscrit donc la réflexion des rhétoriciens sur leur avenir dans une globalité ; il s’agit de faire converger les aspirations personnelles, les réalités sociales et scolaires vers les rouages du marché de l’emploi.

 

Les mini-entreprises

L'ASBL Les Jeunes Entreprises se veut, auprès des jeunes, moteur d'initiatives dans notre structure économique et de découverte du monde entrepreneurial.
Les programmes qu'elle soutient ,dont le programme « Mini Entreprises » qui se déroule tout les ans au sein de notre établissement, permettent aux étudiants d'appréhender cet environnement de manière pratique, par des expériences de terrain.

L'ASBL Les Jeunes Entreprises détient des contacts privilégiés avec les entreprises. En se proposant lien entre école et entreprise, elle tend à donner aux jeunes la meilleure expérience pratique qu'ils puissent connaître au cours de leurs études et vise également à leur donner le goût d'entreprendre.

Le fondement de cet apprentissage s'appuie sur la pro-action et génère le développement d'aptitudes telles l'esprit d'équipe, le sens des responsabilités, la créativité, la rigueur, l'esprit de découverte, la communication.
Contact:

Olympic Rhéto Trophy

Cette activité est destinée aux élèves de rhétorique. Elle consiste en une préparation et des entraînements toute l’année pour une épreuve unique en mai de l’année scolaire et réunissant 200 écoles après une sélection préliminaire en mars.
Contact : M. Deprez

FRSEL

L'école permet aussi à tous les élèves qui le désirent de participer aux manifestations organisées par la F.R.S.E.L.

Les inscriptions se font à la demande, selon les capacités et le choix des élèves. Les compétitions ont lieu en dehors des heures scolaires.

Contact: M. De Clerck

Bruits de couloirs ou BDC

Julie Anciaux et Felipe Andrade sont à la tête du journal de l’école, qui tente d’être le reflet de la vie à Notre-Dame des Champs. L’unique numéro de l’année sort dans le courant du mois de juin. Il paraît en support papier ou en version numérique sur le site de l’école. 

Lien pour télécharger celui de juin 2018

Julie et Felipe sont les pilotes de ce projet d’école et tentent de lui offrir une « ligne de vol » en imaginant pour chaque numéro une thématique traitée au sein d’un dossier. Par ailleurs, le sommaire du journal contient un nombre de rubriques fixes comme l’ Eco-Team ou la rubrique économique ainsi que celle consacréeauxvoyages scolaires.

Les rédacteurs du journal sont soit des élèves, soit des profs qui se proposent spontanément, soit des personnes auprès desquelles Julie et Felipe « passent commande ». Étant donné qu’ils choisissent le thème de chaque numéro, ils souhaitent parfois voir aborder certaines problématiques et font alors directement appel aux élèves, aux professeurs ou à toute autre personne qui gravite autour de Notre-Dame des Champs.

Pour la mise en page, les élèves peuvent compter sur les conseils et la collaboration de Martin Feron, graphiste professionnelle. Le relooking du journal et son élaboration dans la mise en page actuelle ne pourraient avoir lieu sans son aide précieuse.

Aujourd’hui, le souhait de l'équipe BDC pour l'élaboration des articles serait d’y voir une plus grande participation d’élèves qui y travailleraient dans une plus grande autonomie.

Contacts : Julie Anciaux et Felipe Andrade

Le TFE des rhétoriciens

Au cours de la sixième année, les élèves doivent réaliser un “TFE" c'est-à-dire un "Travail de Fin d'Etude”. Anciennement, ce travail s'appelait "TA" pour Travail d'Approfondissement. Le changement de nom est apparu nécessaire pour s'aligner sur la dénomination commune au sein de la Communauté Française/ Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il s’agit de choisir un sujet en rapport direct avec les cours ou qui suscite un intérêt particulier issu de la vie extrascolaire, d’un engagement ou d’un vécu personnels, d’une passion,…

Ce sujet doit déboucher sur une problématique précise à laquelle il faudra répondre au travers d’une argumentation détaillée, une réflexion cohérente conduisant à une conclusion personnelle.

Ce Travail de Fin d'Etude a pour but d’amener l’élève à mettre en pratique les compétences transversales acquises à l’issue de l’enseignement secondaire ; compétences qui seront indispensables pour répondre aux exigences des études supérieures : organisation du travail dans le temps, recherche documentaire efficace, gestion et exploitation des informations, esprit de synthèse et d’analyse, esprit critique, rédaction dans un  style personnel répondant aux exigences syntaxiques et orthographiques du français ou d’une langue étrangère, structuration et mise en forme d’un dossier, maîtrise écrite et orale du contenu du travail,…

Le Travail de Fin d'Etude est mené sous la guidance d’un professeur choisi par l’élève au sein du corps enseignant de l’école, principalement en cinquième et sixième.

Le professeur de guidance a pour mission de conseiller, d’ouvrir de nouvelles pistes de réflexion, d’aider dans la recherche documentaire et l’exploitation des sources. Il veille également à ce que l’élève respecte les consignes formelles.

L’évaluation certificative du travail, selon des critères précisés dès le début de l’année scolaire, n’est émise qu’en fin de sixième, après que l’élève ait défendu oralement la version écrite remise quelques semaines au préalable.

Cette évaluation certificative est remise conjointement par le professeur de guidance et un lecteur-assesseur qui a assisté à la défense orale. Le lecteur-assesseur est une personne, enseignante ou non, interne ou externe à Notre Dame des Champs.

La cote du Travail de Fin d'Etude est prise en considération lors de la délibération de fin d’année, au même titre qu’une autre branche.

Contact: Mme Piefonck

Nos activités dépassent parfois les murs de l'école et les frontières de notre pays !

Projet d'échange linguistique en 4e, 5e et 6e secondaire.

Dans le cadre du projet pédagogique de Notre-Dame des champs, nous organisons depuis environ 10 ans des échanges linguistiques vers la Flandre et les Pays-Bas. Pourquoi ?

Nous pensons réellement que ces échanges offrent une opportunité aux élèves de découvrir une nouvelle culture ou du moins une culture différente de la leur, d'oser parler dans la langue face à de 'réels' interlocuteurs, de s'ouvrir à l'inconnu et à la différence.

Concrètement, comment cela se passe-t-il ? Les élèves partent pour une journée (en Flandres) ou trois jours aux Pays-Bas. Ils ont des visites des villes, des écoles, ils participent à des jeux dans les deux langues, suivent des cours et logent en famille afin de profiter d'une immersion totale...

C'est un atout, un défi et une expérience très riche que nous leurs proposons et à chaque fois, ils reviennent enchantés.

Contact: Sophie Renson, Christine Degroeve, Zitta Breemersch.

Il s'agit d'une activité propre aux élèves de 2ème année, qui suivent l'activité complémentaire « travaux nature »

Les élèves passent une semaine en stage résidentiel d’initiation à l’écologie dans le cadre de leur formation scientifique spécifique.

Contact: M. Bondas

Activité liée à l’apprentissage du néerlandais qui concerne des classes de 1ère année.

Au programme : visite de la ville et rencontre avec ses habitants à l’aide d’un dossier pédagogique.

Les objectifs sont clairement la pratique de l’expression orale et écrite du néerlandais mais aussi la découverte et l'ouverture à une autre culture.

Contact: M. Froment

le "CAIRN"

Notre dispositif d'aide pédagogique aux élèves en difficulté s'appelle le "CAIRN". C.A.I.R.N est un acronyme pour Coordination de l’Aide Individuelle et de la Remédiation à N.D.C.

A la base le dispositif est destiné aux élèves des 2ème et 3ème degrés. Des remédiations à heures fixes sont proposées en français, langues modernes, mathématiques, sciences, latin et méthode de travail (2ème degré). Les élèves adressent les demandes de remédiation au CAIRN qui coordonne l’offre et la demande.

Il se fixe notamment pour objectifs

  • de faciliter la communication auprès des différents intervenants (parents, conseils de classe, ...)
  • d'élargir le panel des rattrapages
  • un décloisonnement vertical dans l’aide aux élèves en difficultés

Contact: Mme Bortoluzzi

Le CAIRN 1er degré

Il y a en parallèle un projet « CAIRN » adapté aux élèves du 1er degré.

Il s'agit de coordonner toutes les activités de remédiations, les rattrapages, le PIA, les études dirigées déjà organisées dans ce degré.

Il se fixe comme objectif d'améliorer la communication entre les différents intervenants
(parents, élèves, titulaires, ...)

Contact: Mme De Lauw.

Rencontre des élèves en difficulté

A l’issue des bulletins intermédiaires de trimestre, les élèves de la troisième à la sixième sont invités par les professeurs à analyser leurs éventuels échecs.

Une après-midi est consacrée à ce moment de rencontre.

De façon individuelle, ou par petits groupes, l’échec est analysé sur base concrète des copies d’évaluation et du dossier d’apprentissage.

On tente de dégager des pistes de remédiation ; on se fixe des objectifs raisonnables de progrès.

Cette démarche a pour but d’accompagner au mieux l’élève dans ses difficultés tout en le responsabilisant face à son échec et en le rendant acteur de sa réussite.

Contacts : Mme V. Bortoluzzi

Accès à l'espace CAIRN sur ce site: http://www.e-ndc.org/moodle/course/view.php?id=143 (Attention, ceci requiert d'avoir un compte sur le site Moodle et vous inscrira automatiquement comme membre de cet espace CAIRN sur la plateforme Moodle.)

Plusieurs activités sportives et culturelles sont proposées chaque année ou partie d’année avec des professeurs responsables d’activités. Elles se déroulent sur les temps de midi de 13h00 à 13h50.

Parmi ces activités, on retrouve naturellement du sport (badminton, volley etc.) et des compétitions interclasses ou encore du théâtre, une initiation à l'anglais, etc.

Contact: M. De Broe

Des épreuves annuelles qui visent à l'excellence dans toute une série de disciplines enseignées à l'école.

Les élèves participent aux éliminatoires en janvier – février. De leur score dépend leur qualification pour les sessions ultérieures.

Un espace spécifique "OLYPHYS" est ouvert sur ce site Moodle pour aider les élèves à se préparer aux olympiades de physique.

Contacts et sites officiels: