CAIRN

C.A.I.R.N – Coordination de l’Aide Individuelle et de la Remédiation à NDC Au sens propre du terme, un CAIRN est un amas de pierres charpenté progressivement par les randonneurs pour baliser un sentier rocailleux et aride ou pour repérer le sommet d’une montagne. A NDC, le CAIRN est une structure construite quotidiennement par des élèves et des professeurs pour aider au parcours scolaire ou pour atteindre un but qui semble difficile à poursuivre seul. Le CAIRN  organise les remédiations pour aider les élèves des groupes 3-4-5-6 à se rapprocher davantage de la réussite scolaire en les poussant à l'autonomie, à la collaboration, à la gestion personnelle de leur situation: les aider à trouver leur chemin en quelque sorte. Aller au Cairn ne fait pas réussir. Profiter des services du Cairn, c'est se donner des chances d'arriver au maximum de ses possibilités. Comment fonctionne le CAIRN ? A tout moment, l'élève qui le décide peut trouver un document de demande, au Cairn (R28) ou chez les éducateurs. Il le complète de façon à dire ce dont il a besoin de façon assez précise et il s'engage à mettre en place des stratégies de réussite. Il peut aussi venir réfléchir à haute voix s'il ne voit pas clair dans ce qui est à faire. Tous les jeudis à 8 heures, les boites aux lettres sont vidées et répertoriées, et la semaine de remédiation est organisée; à 14 heures, - chaque élève demandeur reçoit une fiche qui récapitule les rendez-vous de la semaine suivante avec un maximum de trois remédiations sur une semaine, - chaque professeur reçoit le thème de travail et les élèves qu'il doit attendre. Les remédiations durent d'une à six semaines suivant la demande de l'élève qui peut y mettre fin à tout moment à condition de motiver sa décision. Il prévient s'il s'absente de façon prévisible et reprend contact spontanément s'il s'est absenté de façon imprévue. Après la remédiation ou le cycle de remédiations, le professeur transmet au Cairn son avis sur les progrès de l'élève et les causes de ses difficultés. Il envisage avec le jeune la suite à donner. Ces remarques font l'objet d'une synthèse qui est transmise au conseil de classe pour éclairage et retranscrite au bulletin en fin de trimestre à Noël et à Pâques : le but de cette évaluation est d'aider le jeune à se former. En juin, le Cairn certifie les branches qui ont fait l'objet de remédiations, la fréquence, la cadence, la périodicité de celles-ci. Le but de cette évaluation est d'acter la démarche concrète de l'élève pour faire face à l'échec éventuel. Quelles branches font l'objet du Cairn ? Le Cairn se construit caillou par caillou au passage de chaque randonneur. Il s'organise au fur et à mesure des demandes des étudiants et toutes les demandes sont donc examinées. Il arrive qu'une remédiation soit inorganisable : l'élève en est alors prévenu. Cairn : un outil de responsabilisation et d'aide à une scolarité autonome ! Personne-Ressource : Françoise Debatty

» Vademecum eleves